/ / /

Dans le cadre de la pastorale et pour la période de Carême, un groupe d'élèves de 6ème et 5ème a exposé leur chemin de croix réalisé sous la forme de vitraux.

Ce travail titanesque a été réalisé en l'espace d'un mois. Celui-ci a pu être admiré par l'ensemble des élèves de l'institution le vendredi 06 avril 2012 après-midi.

Félicitations à eux et aussi à Mme Edwige GODART et M. Nicolas MAISON sans qui ce travail n'aurait pu se concrétiser.

visite-4
croix-1

I      Jésus est condamné à mort.

 

« Pilate […], après avoir fait flageller Jésus, le livra pour qu’il soit crucifié », Marc 15,15.

 

Contempler la douceur de Jésus devant ceux qui veulent le tuer. Jésus est patient, serein et répond calmement. Mais croiront-ils qu’il est le Fils de Dieu ? Non, on refuse de l’écouter, on l’accuse et on le condamne.

 

Seigneur Jésus, toi qui n’as jamais condamné personne, apprends-nous à pardonner.          

 

   
         

II         Jésus est chargé de sa croix.

 

« Jésus portant lui-même sa croix sortit en direction du lieu dit du Calvaire », Jean 19,17.

 

Jésus, cette croix est lourde, elle te fait mal mais tu la prends de tout ton cœur.

 

Parfois des difficultés se présentent dans ma vie, aide-moi à les vivre avec amour.

  croix-2
  croix-3          

III        Jésus tombe pour la première fois.

 

« Venez à moi, vous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos », Matthieu 11,28.

 

C’est si lourd que Jésus, épuisé,  tombe sous le poids de la croix. Humblement, il se remet debout et continue le chemin vers le Calvaire.

 

Quand nous sommes découragés, quand tout est difficile, Jésus donne-nous ta force ; aide-nous à nous relever pour que nous ne restions pas écrasés par nos difficultés et aide-nous à repartir.

 

         

IV        Jésus, rencontre Marie, sa mère.

 

« Siméon dit à Marie : « Ton fils, qui est là, provoquera la chute et le relèvement de beaucoup […]. Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. »  Luc 2, 34-35.

 

Marie est sur le bord du chemin. Elle redonne du courage à Jésus et l’accompagne jusqu’au bout. Marie est là, simplement. Son regard et sa présence apportent réconfort et soutien à Jésus.

 

Pauvre Marie, son cœur est transpercé de chagrin mais elle garde l’espérance : elle sait que son fils est Fils de Dieu.

 

Seigneur, nous te prions pour ceux qui souffrent dans leur chair et dans leur cœur. Que Marie puisse les réconforter de sa chaleur maternelle et de sa tendresse.

  croix-4
  croix-5          

V         Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix.

 

« Ils prirent un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu’il la porte derrière Jésus ». Luc 23,26.

 

Simon de Cyrène est choisi pour alléger le fardeau du Christ qui monte au Calvaire.

Simon de Cyrène accepte car il est touché dans son cœur par la souffrance de Jésus. Il aide autant Jésus par la force de ses bras que par l’expression de sa compassion.

 

Comme Simon nous pouvons aider les autres dans leurs difficultés. Nous pouvons alléger la peine des autres et être attentifs à leurs détresses.

Seigneur, tu nous sollicites pour aller vers les autres. Rends-moi attentif à la détresse des autres. Quand je les aide, c’est toi que j’aide !

         

VI        Véronique essuie le visage de Jésus.

 

« Il n’était ni beau, ni brillant pour attirer nos regards […]. Méprisé et abandonné de tous, homme de douleurs […] semblable au lépreux dont on se détourne ». Isaïe 53, 3-4.

 

Jésus s’arrête un instant sur ce geste plein de bonté et de compassion. Et voici que son visage marqué par tant de plaies et de fatigue s’imprime sur le linge qu’elle passe sur son front.

Véronique ose aller jusqu’à Jésus pour essuyer son visage.

 

O Jésus, remplis mon cœur d’audace et de tendresse pour que j’aille vers ceux qui souffrent, les malades, les personnes âgées, les personnes seules et abandonnées, pour tous ceux qui sont tristes et que je voudrais consoler.

  croix-6
  croix-7

VII        Jésus tombe pour la deuxième fois.

 

 

« Maltraité, il s’humiliait, il n’ouvrait pas la bouche, comme l’agneau qui se laisse mener à l’abattoir ».  Isaïe 53,7.

 

Jésus, épuisé, tombe de nouveau. Lentement, il se relève et il repart.

Nos faiblesses, nos mauvaises habitudes nous font souvent tomber. Mais la force de Jésus nous cesse de nous relever.

 

Même lorsque nous prenons de bonnes résolutions nous avons du mal à nous y tenir.

O Jésus, apprends-nous à ne pas nous décourager, à accepter humblement nos chutes.

Donne-nous ta patience et ta force pour savoir toujours davantage lutter contre nos faiblesses.

         

VIII       Jésus rencontre les femmes de Jérusalem.

 

Jésus leur dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants ». Luc 23,28.

 

Sur le chemin, les femmes pleurent et se lamentent. Elles sont saisies de pitié en le voyant passer, épuisé.

Jésus, oubliant sa propre souffrance, sort de son silence pour les inciter à voir leur propre misère, à ouvrir leur cœur et à changer leur vie.

Il nous propose, nous aussi, de convertir notre cœur, nos pensées, nos paroles et nos actions.

 

Tu le sais Seigneur, nous voyons plus facilement le défaut des autres que les nôtres.

Apprends-nous à reconnaître nos péchés et à te suivre sur le chemin du pardon.

Aide-nous à sortir de notre égoïsme et à ouvrir notre cœur.

  croix-8
  croix-9          

IX          Jésus tombe pour la troisième fois.

 

 

« Amen, Amen, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruits ». Jean 12.24.

 

Trois fois, Jésus tombe sous le poids de la Croix, mais trois fois, il se remet debout. Ses forces l’abandonnent mais pas sa volonté. Quelle leçon de courage il nous donne !

Par amour pour nous, il ira jusqu’au bout du chemin qui le mène à la croix.

 

Malgré nos chutes et nos rechutes, nous savons Seigneur, que tu nous aimes toujours.

Merci, Jésus, de nous relever et de nous donner la joie du pardon par le sacrement de Réconciliation
 

X            Jésus est dépouillé de ses vêtements.

 

 

« Ils prirent ses habits ; ils en firent quatre parts, une pour chacun ». Jean 19,23.

 

Jésus est mis à nu, humilié. Il ne se plaint pas, ne se défend pas.

 

Tant d’hommes sont offensés, bafoués … Toi, Jésus, parce que tu les aimes, tu reconnais leur dignité.

Apprends-nous à regarder avec amour les pauvres que nous rencontrons.

croix-10
croix-main

XI          Jésus est cloué sur la croix.

 

« Jésus, voyant sa mère, et près d’elle, le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère ». Jean 19, 26-27.

 

Marie est toujours là près de Jésus. Elle ne l’abandonne pas.

 

O Jésus, apprends-moi à garder confiance comme Marie.

 

 

XII      Jésus meurt sur la croix.

 

 

 

« Lorsqu’on fut arrivé au lieu dit du Calvaire, on mit Jésus en croix […]. Il disait : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font ». Luc 23, 33-34.

 

 

Seigneur Jésus, à l’heure de la mort tes bras grands ouverts pour nous accueillir et nous offrir ton pardon. Apprends-nous à pardonner comme toi tu pardonnes. Que je ne réduise pas celui qui me blesse à ce qu’il a fait de mal mais que je puisse croire qu’il y a du bon en lui.  

            croix-12
croix-13

XIII       Jésus est descendu de la croix.

 

« Le soir venu, arriva un homme riche, originaire d’Arimathie, qui s’appelait Joseph, et qui était devenu lui aussi disciple de Jésus. Il alla trouver Pilate pour demander le corps de Jésus. Alors Pilate ordonna de le lui remette ». Matthieu 27, 57-58.

 

Joseph d’Arimathie , le cœur serré, descend Jésus de la croix et le dépose entre les bras de Marie, restée présente. Malgré sa souffrance, elle a accepté le chemin.

 

Jésus, aide-moi à ne pas désespérer lorsque la mort nous touche.

Jésus aide-moi à voir dans la croix ton immense amour.

 

XIV       Jésus est mis au tombeau.

 

« Prenant le corps, Joseph l’enveloppa dans un linceul neuf, et le dépose dans le tombeau […]. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla ». Matthieu 27, 59-60.

 

Quel silence soudain. On ne peut plus voir Jésus ni l’entendre. Mais on peut veiller et prier devant le tombeau devenu tabernacle : le corps de Jésus y repose. Par l’Eucharistie, il viendra renouveler nos cœurs.

 

C’est dans le silence, ô Jésus que tu te révèles. C’est dans l’Eucharistie,  ô Jésus, que tu te donnes à nous. Quand nous voyons l’hostie consacrée, c’est toi que nous voyons.

 
 croix-14
 

 

Partager cette page

Ptésentation du Blog

  • Anciens de Notre-Dame des Dunes à Dunkerque, élèves, parents, professeurs, personnels, ce blog est le vôtre.
    .
  • Faites-le vivre en apportant des nouvelles, des témoignages, des reportages, des articles,des suggestions.
    .
  • Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez ainsi prévenus de tout nouvel article sur le blog.    
    .
  • Utilisez largement les possibllités des commentaires et le "contact".
  •  
  • CONTACT (cliquez)
  •  
  • Quest-ce que l'Association des Anciens des Dunes (cliquez)

En résumé   l’Association

  • Vous met en réseau

  • Vous offre ses archives

  • Participe à la vie dz l'établisement

  • Organise des conférences

  • Accompagne les entretiens de motivation

  • Publie périodiquement une revue

  • Facilite les retrouvailles de promos

  • Alimente un blog et les réseaux sociaux

  •  
  • ADHESION et COTISATION
    .
  •   

Recherche

Quelques "RUCHE"

En souvenir de

Interviews de la Ruche

des Interviews de la RUCHE
TOUT EST POSSIBLE
 
 

Nos photos