11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 13:34

"Monsieur Bruno DIMPRE, actuellement chef d’établissement du collège St Winoc à Bergues devient chef d’établissement de l’Institution Notre Dame des Dunes à partir du 1er septembre 2015 sur nomination de Monseigneur Ulrich, Evêque de Lille, et de Madame Marie-Claude Tribout, Déléguée épiscopale.
Je suis moi-même nommée chef d’établissement dans l’ensemble scolaire Fénelon Notre Dame à La Rochelle pour cette rentrée 2015.
Je quitte donc cette belle institution dans laquelle j’ai œuvré avec beaucoup de plaisir pendant 6 ans au service des collégiens, des lycéens et de l’institution.
Différents projets ont été initiés et seront pérennisés dans les années à venir.
Je vous remercie de la confiance que vous m’avez accordée et de votre engagement à mes côtés, aux côtés de nos jeunes.

Belle Espérance à chacun d’entre nous."

Colette Desfachelle

http://www.ndd-dk.com/

 

 

10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 14:57

Félicitations aux élèves de 3ème et au corps enseignant pour les résultats au brevet des collèges 2015 avec un pourcentage record de mentions 80.50%.

Voici le tableau récapitulatif :

9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 09:00

98% de réussite après l'oral

  • 95 % de réussite avant oral (recalé 1%,
    convoqués à l'oral 4%)


     
  • 72 % de mentions
    dont 40% de TB et B.


     
  • Bravo. Courage à ceux qui passent l'oral.

Photos prises par Monsieur Tomala lors de  l'affichage des résultats du bac 2015

Résultats définitifs du bac 2015 au Lycée ND des DUNESRésultats définitifs du bac 2015 au Lycée ND des DUNES
Résultats définitifs du bac 2015 au Lycée ND des DUNESRésultats définitifs du bac 2015 au Lycée ND des DUNES
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 16:13

Bonne retraite Simonne*.
 

On ne t'oubliera pas.
 

A quand le prochain article pour La Ruche ?

 

 

*Simonne Duhamel, documentaliste du Lycée

3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 13:46

En cette fin d’année scolaire et fin des années  Collège, les élèves de 3ème ont fêté cela dans une des grandes études de l’Institution.

Ils en ont profité pour rendre hommage à Mme Colette FRAMERY (responsable du niveau et professeur d’histoire et géographie) qui nous quitte pour une retraite bien méritée.

Une des équipes du JT a couvert cet instant mémorable 

 

et hommage à Colette Framery

19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:21
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 09:37

Le coup d'envoi du Bac 2015 a été donné ce mercredi à 8 heures avec pour première épreuve la philosophie. Découvrez les sujets sur lesquels les bacheliers sont en train de plancher, filière par filière.

Filière ES

1er sujet : La conscience de l’individu n’est-elle que le reflet de la société à laquelle il appartient ?

2e sujet : L’artiste donne-t-il quelque chose à comprendre ?

3e sujet : Expliquez le texte suivant :
"Dans un État démocratique, des ordres absurdes ne sont guère à craindre, car il est presque impossible que la majorité d’une grande assemblée se mette d’accord sur une seule et même absurdité. Cela est peu à craindre, également, à raison du fondement et de la fin de la démocratie, qui n’est autre que de soustraire les hommes à la domination absurde de l’appétit1 et à les maintenir, autant qu’il est possible, dans les limites de la raison, pour qu’ils vivent dans la concorde et dans la paix..."

 

Filière L

1er sujet : Respecter tout être vivant, est-ce un devoir moral ?

2ème sujet : Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?

3ème sujet : Expliquer le texte suivant :
"Les croyances dogmatiques sont plus ou moins nombreuses, suivant les temps. Elles naissent de différentes manières et peuvent changer de forme et d’objet ; mais on ne saurait faire qu’il n’y ait pas de croyances dogmatiques, c’est-à-dire d’opinions que les hommes reçoivent de confiance et sans les discuter. Si chacun entreprenait lui-même de former toutes ses opinions et de poursuivre isolément la vérité dans des chemins frayés par lui seul, il n’est pas probable qu’un grand nombre d’hommes dût jamais se réunir dans aucune croyance commune..."

Filière S :

1er Sujet : Une oeuvre d'art a-t-elle toujours un sens ?

2ème Sujet : La politique échappe-t-elle à l'exigence de vérité ?

3ème Sujet : Expliquez le texte suivant :
"Comment peut-on prévoir un événement dépourvu de toute cause ou de tout
indice qui explique qu'il se produira ? Les éclipses du soleil et de la lune sont
annoncées avec beaucoup d'années d'anticipation par ceux qui étudient à l'aide de
calculs les mouvements des astres. De fait, ils annoncent ce que la loi naturelle
réalisera. Du mouvement invariable de la lune, ils déduisent à quel moment la lune,
à l'opposé du soleil, entre dans l'ombre de la terre, qui est un cône de ténèbres, de
telle sorte qu'elle s'obscurcit nécessairement..."

1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 08:44

 

14 élèves du lycée, accompagnés de M. Fasquelle et de M. Catry, se sont rendus aux 80èmes Championnats Nationaux d’athlétisme cadets et juniors à Lamballe (Côtes-d’Armor). Quentin Pladys est champion de France de saut en hauteur avec un saut à 1m94 (avec beaucoup de facilité) et Gauthier Requena est champion de France du 1500 m (Il dépose la concurrence à 100 m de l’arrivée et passe de la 3ème à la 1ère place après une course très bien menée

 

25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 18:49
  • Monsieur André Cavrois a été longtemps administrateur de la Société Immobilière de l'Institution Noytre-Dame des Dunes.Il  s'est éteint le13 février2015 à l'âge de 94 ans. Son épouse Colette Cavrois-Boulangé l'a suivi de peu et nous a quittés le 20 mai 2015,  également à l'âge de 94 ans. Ils étaient les parents de Antoine, Martine;André-Paul, Nicolas, Charlotte. et Christine Madame Cavrois était la soeur de Monsieur l'abbé Boulangé, ancien Supérieur de l'Institution Notre-Dame des Dunes.
    Que leurs enfants et Monsieur l'abbé Boulangé reçoivent ici l'expression de notre affliction et de nos prières.

Adhérente de l'Association des Anciens, veuve de Monsieur Daniel Rouilleault, mère de Henri, Simone (+), Michel, Franàoise, Chantal et Agnès; Madame Gynette Rouilleault, a encore participé à notre dernière assemblée générale. Elle s'est éteinte le 16 mai 2015 après une courte maladie. Sa messe de funérailles sera célébrée  ce mercredi 20 mai 2015, à 14 heures 30, en l'église Notre-Dame du Sacré-Coeur , place Turenne, à Malo.
Que ses enfants et ses amis reçoivent ici nos sincères condoléances et perçoivent toute notre amitié.

 

  • Pierre Itsweire, longtemps membre actidf de la Société Immobilière de NDD, a perdu son épouse récemment. Nous pensons à lui, à ses enfants, à son frère Claude également.
     
  • Deux "jeunes médecins" ont disparus accidentellement,
    Denis Theunynck, d'un accident de plongée à Madagascar (cf article prédédentn 8 avril 2015)
  • et Jean-François Villette, d'un accident de moto à Loudun en Gironde.

  • Nous pensons également à leurs familles.
  •  
  • Denis Theunynck  et Jean-François Villette faisaient partie de la même promotion 1973-74 en Terminale au Lycée Notre-Dame des Dunes.

 

 

 

 

 

 

1973-1974-Classe de Terminale 2 C où figure Jean-François Villette

1973-1974-Classe de Terminale 2 C où figure Jean-François Villette

1973-1974- Classe de Terminale 5 D où figure Denis Theunynck

1973-1974- Classe de Terminale 5 D où figure Denis Theunynck

Photo de classe de Troisième.(1969-70) Jean-François est situé premier à partir de la gauche,  au premier rang

24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 08:24

Pro de la chimie verte aux États-Unis, Anne Marteel-Parrish n’oublie pas Bray-Dunes

publié le 23/05/2015 dans la Voix du Nord PAR BENJAMIN CORMIER


Anne Marteel-Parrish enseigne la chimie au Washington College, dans le Maryland. PHOTO WASHINGTON COLLEGE© JIM GRAHAM 2011La petite fille qui jouait dans les dunes et chez ses grands-parents de Bray-Dunes est aujourd’hui chef du département de chimie au Washington College, une université américaine. En avril, Anne Marteel-Parrish a reçu le prix de meilleure femme professeur de chimie au niveau national. Retour sur un parcours exemplaire.

Que faites-vous aujourd’hui au Washington College ?

« Je finis ma cinquième année en tant que chef de département. J’enseigne douze heures par semaine et j’assume aussi les responsabilités administratives et financières du département. J’assure des permanences quotidiennes pour les étudiants. J’enseigne la chimie générale, la chimie inorganique, les sciences des matériaux, la chimie verte et le développement durable – un des premiers cours offerts sur ce sujet aux États-Unis à ce niveau –, un séminaire pour de futurs diplômés en chimie… D’autres cours sont en préparation, sur l’art et la chimie verte par exemple. Je fais aussi de la recherche avec des étudiants et j’ai publié de nombreux articles. »

Avez-vous dû vous imposer en tant que femme pour parvenir à ce poste ?

« Ce n’est pas évident car très peu de femmes font de la recherche en chimie, enseignent la chimie dans une langue étrangère, tout en voulant accéder à un poste de leader. Je n’ai jamais eu peur de me trouver entourée d’une équipe à majorité masculine. J’adore me retrouver en face d’un challenge et de me prouver que I can do it. Heureusement, on m’a toujours fait confiance. J’ai une équipe (aux trois quarts masculine) qui me soutient à 100 % et une famille qui n’a jamais douté de mes capacités. »

Allez-vous « en rester là », professionnellement parlant ?

« Je me fixe de nouveaux objectifs tout le temps. Quand mon deuxième mandat de chef de département sera terminé (en juillet 2016), je chercherai quelque chose qui me permettra de rester à la pointe de mes capacités intellectuelles. »

Qu’est-ce qui vous guide dans votre métier, aujourd’hui ?

« Ce n’est pas le titre que j’ai acquis ni ma réputation, mais l’impact que j’ai dans la vie de mes étudiants. Je me sens utile. Je leur apprends beaucoup plus que des connaissances en chimie. Je leur apprends à étudier et à trouver leur voie. »

Quel regard portez-vous sur le système universitaire, la recherche et le monde de l’entreprise aux États-Unis ?

« Le monde universitaire aux États-Unis est tellement différent de celui de la France qu’il est difficile de les comparer. J’ai choisi de faire mon doctorat ici car on m’a donné plus de liberté au niveau recherche, et ma liberté, c’est sacré ! Il y a beaucoup plus de moyens pour faire de la recherche ici. On me donnait plus d’opportunités de travailler sur des projets en vogue. J’étais libre de travailler tout le temps si je le voulais (il n’y a pas de week-ends quand on fait de la recherche aux USA). On travaille beaucoup plus ici, on publie plus aussi et on se fait aussi mieux connaître et plus rapidement. »

23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 16:00

Vendredi 29 mai 2015

 

à 20h30

 

Eglise de Malo - Place Turenne

 

Concert d'inauguration des

244 nouveaux tuyaux du clavier de Positif

 

François Lombard (Orgue), Pascal Meesemaecker (Soprano),

Marie Lombard (Soprano), Didier Houque (Baryton),

Misa Kakumoto (Orgue), Laurent Houque (Violon),

Maxence Moercant (Trombone), Nina Dallot (Trompette)

et Rudy Moercant (Trompette)

 

 

Le choeœur de chambre du Conservatoire de Dunkerque

(Dir artistique: Pascale Meesemaecker et Thomas Malet)

 

 

La Chorale Josquin des Près

dirigée par Xavier Fournier

 

Entrée gratuite, possibilité de don.

Renseignements au 06 74 54 35 89

17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 13:07

reportage par l'atelier JT du Collège.

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 15:43

Mercredi dernier les filles de l'option art-danse du lycée sont arrivées première avec un premier prix : félicitations ! (source Facebook: Lycée Notre-Dame des Dunes)

Option Art-Danse à Notre-Dame des DunesOption Art-Danse à Notre-Dame des Dunes
Option Art-Danse à Notre-Dame des DunesOption Art-Danse à Notre-Dame des DunesOption Art-Danse à Notre-Dame des Dunes
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 08:28
Deux vidéoconférences, deux grands scientifiques de renom

Les jeudi 12 et vendredi 27 mars, des élèves de seconde et de TS de l'Institution Notre-Dame des Dunes, ont eu la chance et le privilège d’assister, dans le cadre de la COP Paris 2015, à une première nationale, en lien avec les programmes de SVT et les préoccupations et enjeux majeurs des sociétés actuelles et futures ! Deux visioconférences en direct de Nausicaa de deux grands scientifiques nationaux de renom. (Source: Facebooh: Lycée Notre-Dame des Dunes)

Valérie Masson Delmotte du GIEC, paléo-climatologue et membre du GIEC (Groupement d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), qui a présenté « Découvrir les changements climatiques passés, afin de mieux co mprendre les changements en cours et à venir », mais également des solutions pour motiver chacun d’entre nous à agir.

 

 

Guillaume LECOINTRE, Enseignant-chercheur, systématicien, professeur du Muséum national d’Histoire Naturelle où il dirige le département de recherche « Systématique et Evolution », lui a présenté : « La Biodiversité est-elle en crise ? ».

 

 

 

A chaque fois : une heure de visioconférence puis 45mn de réponses aux questions posées en chat par les élèves de quelques lycées de la région, dont le lycée Notre Da

me des Dunes.

Une belle expérience pour tous ! tant sur le plan des innovations pédagogiques, que de la rencontre avec des pointures nationales avec une interactivité avec nos jeunes, mais aussi dans la perspective du supérieur où des cours magistraux en amphi devront être suivis avec une attention soutenue sur des temps longs.

10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 16:20

Je voudrais partager un bon moment avec vous:

L'homme au fond / Olivier de Solminihac .- Éditions de l'Olivier.

 

Ancien élève des Dunes au début des années 90, Olivier nous livre ici un récit autobiographique. Sa vie de collégien, de lycéen, les déménagements au gré de la vie professionnelle de ses parents mais aussi une réflexion sur la place de Dieu dans sa vie. Olivier est l'un des éléments de cette famille, le nous remplace le je tout au long du tex-te,comme s'ils ne formaient tous qu'une seule et même personne. « Nous allons aux concerts au Dyck. Nous allons au cinéma aux Arcades...La bibliothèque est notre nouveau refuge. Dunkerque est un paysage mental. Nous allons au Colbert...au Poisson Rouge ...au Saint-Antoine ». Avec lui, on parcourt la ville. Quelques phrases nous interpellent et nous rappellent son attitude de collégien « nous ne tenons rien pour acquis, parce que nous sommes perpétuellement dans la défiance et la critique. Nous cherchons trop souvent à mettre nos professeurs dans l'ornière, à les mener aux limites de leur savoir, à les faire vaciller.

Puis 20 ans passent, et la vie continue, à Dunkerque toujours.


Simonne DUHAMEL, documentaliste du Lycée.

Un roman de Olivier de Solminhiac (Promo NDD 1993)

VDN du 19/02/2015 Le Dunkerquois présente  son quatrième roman

« L’homme au fond », paru aux éditions de l’Olivier. Il y mêle les histoires et l’Histoire et parle de l’enfance, de Rosendaël, de l’opération Dynamo

C’est une rencontre littéraire qui plaira aux natifs du territoire et aux « adoptés », ceux qui ont se sont installés à Dunkerque un peu par hasard, au gré de leur parcours de vie, et qui ont d’abord considéré le territoire comme une étrangeté. L’écrivain Olivier de Solminihac, qui a déjà publié une vingtaine de livres (dont des ouvrages littérature jeunesse, notamment aux éditions l’École des loisirs) fixe sa plume sur son histoire qu’il romance dans un récit en partie autobiographique, mais aussi historique, géographique, documentaire.

Son enfance en métropole lilloise, son arrivée et sa découverte de Dunkerque au lycée, son départ sous-entendu que l’on ne comprend que lorsqu’il revient emménager avec sa famille à Rosendaël… Une installation qui marque le commencement d’une nouvelle vie, avec la redécouverte du littoral, l’aménagement du jardin et le début d’une enquête. L’élément déclencheur ? La découverte, dans une rue proche de sa maison, d’une plaque en hommage aux employés des établissements Lefort, morts pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

« comme un tableau cubique »

« J’avais envie de travailler avec ce que j’avais sous les yeux, m’en tenir à quelque chose d’immédiat.» Son deuxième livre sur le territoire (après le livre jeunesse Le Dragon dans les dunes, qui se déroulait au fort de Leffrinckoucke et à la batterie de Zuydcoote) porte une réflexion sur l’ombre et les lumières. En tant que narrateur, il est le complet maître de ce qu’il raconte. Il détaille un peu (la mort de sa sœur à la naissance), se tait parfois (l’histoire de ses parents) ou explique beaucoup (l’abattage de deux arbres du jardin). « Cet objet très proche sur lequel j’écris prend plusieurs directions, comme un tableau cubiste.» Le récit, dont les intrigues apparaissent pour n’en former qu’une, est raconté à la première personne du pluriel, le « nous », qui se réfère au « je », mais aussi au groupe (les lycéens, les habitants…). « J’ai mis du temps à pouvoir parler de choses proches, il fallait trouver la bonne mesure. N’étant pas natif de Dunkerque, je pouvais me laisser étonner par ce qui nous entoure, dans un traitement presque anthropologique

Ptésentation du Blog

  • Anciens de Notre-Dame des Dunes à Dunkerque, élèves, parents, professeurs, personnels, ce blog est le vôtre.
    .
  • Faites-le vivre en apportant des nouvelles, des témoignages, des reportages, des articles,des suggestions.
    .
  • Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez ainsi prévenus de tout nouvel article sur le blog.    
    .
  • Utilisez largement les possibllités des commentaires et le "contact".
  •  
  • CONTACT (cliquez)
  •  
  • Quest-ce que l'Association des Anciens des Dunes (cliquez)

En résumé   l’Association

  • Vous met en réseau

  • Vous offre ses archives

  • Participe à la vie dz l'établisement

  • Organise des conférences

  • Accompagne les entretiens de motivation

  • Publie périodiquement une revue

  • Facilite les retrouvailles de promos

  • Alimente un blog et les réseaux sociaux

  •  
  • ADHESION et COTISATION
    .
  •   

Recherche

Quelques "RUCHE"

En souvenir de

Interviews de la Ruche

des Interviews de la RUCHE
TOUT EST POSSIBLE
 
 

Nos photos