5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 08:42

 la Grande Muraille va trouver à qui parler...

 

Dans quelle ville, dans quelle région atterrira Sara Talva, cet été? Pour le moment, mystère!

« Je sais dire bonjour, au revoir et je suis Sara en chinois. » Et... ? Et c'est tout ! La Coudekerquoise Sara Talva compte sur son caractère déterminé, son envie de découvrir une autre culture et sa capacité d'adaptation pour réussir son séjour de dix mois dans une famille d'accueil en Chine. Départ le 22 août, une semaine après son dix-septième anniversaire.

PAR LAURENT LEYS

dunkerque@lavoixdunord.fr

PHOTO « LA VOIX »

saraLa jeune fille allume l'ordinateur familial. Apparaît en fond d'écran une carte de l'empire du Milieu avec ses grandes cités, ses longs fleuves, ses hautes montagnes. C'est là, dans cette immensité peuplée de 1,3 milliard d'habitants, qu'elle s'apprête à vivre.

Mais où exactement? «Je ne sais pas encore, indique la lycéenne en 1re S à Notre-Dame-des-Dunes, à Dunkerque.C'est l'association AFS Vivre sans frontières qui se charge de me trouver une famille d'accueil, bénévole. Je vais le savoir mi-mai, début juin, peut-être plus tard...» Seule certitude pour le moment: «Je pars le 22 août 2014 et je reviens le 17 juin 2015.»

Nulle trace de stress dans la voix, nulle lueur d'inquiétude dans les yeux. On y devine plutôt du plaisir, de l'enthousiasme à l'idée de relever ce «vrai challenge en immersion complète»: «Au début, je pense que je vais être un peu perdue. Je commence sur Internet à regarder quelques petits trucs pour apprendre à me présenter. Si la famille parle un peu anglais, on pourra se débrouiller. Et je vais avoir des cours de mandarin avec l'association. Je vais me fondre dans la famille, apprendre la culture, la langue, comprendre les différences, aller au lycée....»

Sara Talva s'interroge: «Est-ce que ces dix mois vont me paraître longs?» Même pas une seconde de réflexion, et elle assure: «Ça devrait bien se passer. Je le vois bien avec les étrangers qui viennent en France.» Elle cite l'exemple de cette Chilienne, puis de cette Américaine, hébergées au sein de sa (grande) famille recomposée: «Accueillir une étrangère m'a permis de voir comme ça se passait -c'est comme si on voyageait chez nous- et ça m'a poussée à vouloir partir.»

Un épais dossier à remplir

Elle rit: «Je voulais partir dans l'année même, mais mes parents m'ont dit: Attends, c'est un peu trop tôt!Mais là, mon beau-père m'a dit: Vas-y! Si tu veux partir, c'est le moment.» Elle précise -mais en est-il besoin?: «J'ai toujours aimé voyager, regarder des trucs que je ne comprenais pas.»

Elle voit plus loin que ses études, qu'elle poursuivra à son retour en terminale à Notre-Dame-des-Dunes: «Connaître le mandarin serait un bon atout. J'aimerais bien travailler dans le commerce international. J'aurais pu partir aux États-Unis, mais comme je parle déjà bien anglais, ce serait plus facile pour moi d'aller là-bas seule, un jour. L'AFS m'a obligée à faire un choix.»

Un choix qu'elle a eu tout le loisir de mûrir car Dieu sait combien elle demande de temps, de documents et d'arguments, la candidature! Sara Talva détaille: «Le dossier est à écrire en anglais pour que tout le monde en Chine le comprenne. Je me suis présentée, j'ai décrit mes activités, dit combien il y a de personnes dans ma famille. Mes parents m'ont aussi présentée, ont décrit mon état d'esprit. J'ai mis des photos de famille, passé des examens médicaux. J'ai dû mettre une radio des poumons. J'ai aussi eu un entretien avec une responsable de l'AFS pour voir si j'étais prête psychologiquement à partir.»

La jeune Coudekerquoise ne fait pas mystère de la principale qualité qu'elle se reconnaît: «Je suis déterminée. J'ai fait beaucoup de sport en compétition. J'ai été championne de France deux ans de suite en aviron avec une coéquipière. J'ai toujours voulu aller plus loin. Quand j'ai un mur en face de moi, j'essaie de passer de l'autre côté.» La Grande Muraille va trouver à qui parler...

 

Partager cet article

commentaires

Présentation du Blog

 

  • Anciens de Notre-Dame des Dunes à Dunkerque, élèves, parents, professeurs, personnels, ce blog est le vôtre.
    .
  • Faites-le vivre en apportant des nouvelles, des témoignages, des reportages, des articles,des suggestions.
    .
  • Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez ainsi prévenus de tout nouvel article sur le blog.    
    .
  • Utilisez largement les possibllités des commentaires et le "contact".
  •  

En résumé   l’Association

  • Vous met en réseau

  • Vous offre ses archives

  • Participe à la vie dz l'établisement

  • Organise des conférences

  • Accompagne les entretiens de motivation

  • Publie périodiquement une revue

  • Facilite les retrouvailles de promos

  • Alimente un blog et les réseaux sociaux  

Recherche

Quelques "RUCHE"

En souvenir de

Interviews de la Ruche

des Interviews de la RUCHE
TOUT EST POSSIBLE
 
 

Nos photos