13 avril 2016 3 13 /04 /avril /2016 19:41

à Dunkerque, le vendredi 22 Avril 2016,  au Mémorial du Souvenir 

Conférence sur les Justes parmi les Nations par Marie Theulot
marie theulotVendredi 22 avril à 20h au Mémorial du Souvenir à Dunkerque Marie Theulot, écrivain, fille et petite fille de Justes parmi les Nations ( qui ont oeuvré à Rosendael) vous propose un exposé illustré de nombreuses photos sur ces hommes et ces femmes qui, dans le contexte historique des années noires de la Seconde Guerre mondiale, ont su désobéir pour sauver.
Dès à présent réservez votre soirée et sans plus attendre inscrivez-vous auprès d'Edith Varet edithvaret@numericable.fr
Les collégiens, les lycéens et vos amis sont les bienvenus.
Nous vous attendons nombreux pour cette conférence exceptionnelle.
entrée libre.
Marie-Françoise Delebecque (l'AVF DUNKERQUE)
 

Pour le lycée Notre*Dame des Dunes Marie Theulot est une amie de longue date,

venue donner des conférences et rencontrer les élèves à plusieurs reprises.


COMPTE-RENDU de la conférence du 24 novembre 2009
Les Justes parmi les Nations évoqués par Marie Theulot

theulot1
En cette fin novembre, Le Lycée Notre-Dame des Dunes a accueilli l’auteure bourguignonne Marie Theulot. Venue évoquer les Justes parmi les Nations à travers l’histoire de son grand-père et de son père, originaires de notre région.


 



12Son grand-père Georges Vigoureux était commissaire de police à Rosendael à la déclaration de la guerre en septembre 1939 et son père Jacques a été  élève de notre établissement de 1940 à 1942. Tous deux,  pour leurs actions en 1943-44, à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées, figurent au nombre des Justes parmi les Nations. Ces gens qui, non juifs, ont sauvé au péril de leur vie des Juifs.

Dès le début de la Guerre le commissaire Vigoureux entra dans la Résistance, participant à des actes de sabotage contre l’ennemi. En juillet 1942, recherché par la Gestapo, il ne dut son salut qu’en s’enfuyant en zone libre avec sa famille. Lorsqu’en novembre 1942 les Allemands ont occupé la zone libre Georges Vigoureux reprit ses activités. Plus particulièrement en prévenant des familles juives de l’imminence de leur arrestation. Les Juifs étaient nombreux à séjourner à Bagnères-de-Bigorre, dans l’espoir de pouvoir passer en Espagne, toute proche.


13Courant 1943, face au nombre croissant de Juifs à prévenir, le commissaire Vigoureux fit appel à son fils Jacques, qui n’avait que 16 ans. Tous deux sauvèrent ainsi plusieurs dizaines de familles juives d’une mort certaine. Mais en mai 1944 le commissaire Vigoureux tomba dans un piège tendu par la Gestapo et quelques semaines plus tard fut transféré au camp de Dachau par le trop célèbre train de la mort. En vue d’échapper à une probable arrestation, son fils Jacques dut prendre le maquis dans les montagnes pyrénéennes.



marie theulotMarie Theulot est intervenue à quatre reprises. Dans le cadre d’une conférence, le mardi 24 novembre, dans l'amphithéâtre du lycée, mais également au cours de trois animations auxquelles ont participé les élèves des huit classes de première. A chaque fois l’auteure du roman « Le plongeon interdit : Stuttgart 1938 », qui raconte l’histoire en cette période troublée d’une jeune fille juive et de sa famille sauvées par une famille protestante allemande, a su capter l’attention de son auditoire. Marie Theulot a ainsi expliqué quelles avaient été les raisons qui avaient poussé des hommes et des femmes, à l’image de Georges et de Jacques Vigoureux,  à devenir  Juste. Juste reconnu, dont le nom est aujourd’hui inscrit sur le mur de Yad Vashem, ou Juste sans le savoir, qu’elle a qualifié de « Juste anonyme »... Juste pour avoir été  l’auteur de dizaines d’actions ou pour en n’avoir accompli qu’une seule, comme cette déportée politique d’Auschwitz, qui fit le sacrifice de sa vie en donnant  une tasse de tisane à une femme juive mourant de soif. Dunkerquoise par ses origines, Marie Theulot a eu un plaisir certain à raconter les sauvetages effectués par des femmes du Nord lors de la terrible rafle de Fives-Lille le 11 septembre 1942.



theulot2


>> article paru dans le phare du 18 novembre : l'écrivain Marie Theulot sur les traces de son passé:

 

Sports

L'écrivain Marie Theulot sur les traces de son passé

PUBLIÉ LE 18/11/2009 À 14H00

Journal des Flandres - De tous les écrivains invités par le lycée Notre-Dame des Dunes, et sans faire offense à quiconque, Marie-France Theulot sera sans doute l'auteur le plus fébrilement attendu.

Sur les traces de son ancien élève de père, l'écrivain Marie-France Theulot sera au lycée Notre-Dame des Dunes le 24 novembre pour animer une conférence sur le thème "Les Justes parmi les Nations" De tous les écrivains invités par le lycée Notre-Dame des Dunes, et sans faire offense à quiconque, Marie-France Theulot sera sans doute l'auteur le plus fébrilement attendu.

Recevoir un écrivain dont le premier et unique ouvrage, traitant de la déportation d'une famille juive sous le joug nazi, peut se targuer d'être préfacé par Simone Veil, est déjà un événement en soi mais il y a plus marquant encore.
Car Marie Theulot, de son nom de plume, est non seulement intimement liée à Dunkerque et au lycée Notre-Dame des Dunes en particulier, mais le sujet de son livre "Le Plongeon interdit" est pour ainsi dire inscrit dans sa chair... Fille et petite-fille de Georges Vigoureux, ancien commissaire de police à Rosendaël, et de Jacques Vigoureux, ancien élève de Notre-Dame des Dunes, tous deux nommés justes parmi les Nations, Marie Theulot saura sans doute mieux que quiconque expliquer comment des hommes et des femmes anonymes ont eu un jour le courage de dire non face à l'indicible horreur de la solution finale.
L'événement est donc assez rare pour être souligné.
Depuis la parution de son livre, Marie Theulot, enseignante à la retraite et devenue depuis San-Rémoise, multiplie les interventions dans les établissements scolaires. Comment ne pouvait-elle ne pas faire une halte à Dunkerque ?
Organisée conjointement par l'institution et l'association des Anciens de Notre-Dame des Dunes, la conférence se tiendra le 24 novembre à 20 heures dans l'amphithéâtre du lycée




>> article paru dans la Voix du Nord du 24 novembre 2009: Marie Theulot livre un juste travail de mémoire

  • ire

Partager cet article

commentaires

Présentation du Blog

 

  • Anciens de Notre-Dame des Dunes à Dunkerque, élèves, parents, professeurs, personnels, ce blog est le vôtre.
    .
  • Faites-le vivre en apportant des nouvelles, des témoignages, des reportages, des articles,des suggestions.
    .
  • Inscrivez-vous à la newsletter, vous serez ainsi prévenus de tout nouvel article sur le blog.    
    .
  • Utilisez largement les possibllités des commentaires et le "contact".
  •  

En résumé   l’Association

  • Vous met en réseau

  • Vous offre ses archives

  • Participe à la vie dz l'établisement

  • Organise des conférences

  • Accompagne les entretiens de motivation

  • Publie périodiquement une revue

  • Facilite les retrouvailles de promos

  • Alimente un blog et les réseaux sociaux  

Recherche

Quelques "RUCHE"

En souvenir de

Interviews de la Ruche

des Interviews de la RUCHE
TOUT EST POSSIBLE
 
 

Nos photos